1. Accueil
  2. 5 leçons essentielles à tirer de 2020 pour créer un avenir meilleur

5 leçons essentielles à tirer de 2020 pour créer un avenir meilleur

Ecolab s'est donné pour mission d'aider à créer un monde meilleur. Son PDG, Christophe Beck, revient sur cinq leçons essentielles tirées de l'année écoulée et qui définiront notre façon d'aborder les 12 prochains mois et au-delà.

Christoph Beck in Ecolab Lobby

En octobre dernier, nous avons publié une vidéo pour rendre hommage à l'énergie avec laquelle l'équipe d'Ecolab a réagi face à la pandémie.   En regardant à nouveau cette vidéo, je me suis senti encore plus fier de ce que notre équipe a accompli afin d'aider nos clients partout dans le monde à offrir des soins de santé sûrs et à garantir la disponibilité de biens et services essentiels. Cela a demandé beaucoup de travail et d'ingéniosité afin de contribuer à la lutte contre la pandémie, sans jamais négliger la sécurité.

On voit poindre la lumière au bout du tunnel de cette crise sanitaire mondiale : les vaccins commencent à être disponibles.   Et, même si je suis certain que nous serons tous heureux de retrouver une certaine normalité, j'espère que nous nous souviendrons de ce que nous avons appris au cours de cette expérience. J'en tire personnellement cinq leçons essentielles :

1. Ceux qui travaillent dans les coulisses sont des héros.
Ils l'ont toujours été, mais nous savons désormais à quel point nous dépendons du travail essentiel qu'ils fournissent. Les employés de restaurants, le personnel des maisons de retraite, les agents d'entretien des hôtels, les employés des magasins d'alimentation : ce sont eux qui assurent la propreté de notre environnement et qui protègent notre santé. Et ils ont répondu présent tout au long de la pandémie, prenant parfois des risques personnels pour servir le grand public. Et je ne peux pas oublier, nos propres héros en première ligne, nos collaborateurs dans nos installations et ceux qui continuent à fournir des services à nos clients, dans le respect des normes sanitaires. Nous sommes fiers de les soutenir et nous admirons leur professionnalisme.

2. Un virus peut frapper n'importe où, mais son impact est particulièrement fort dans les populations marginalisées.
Tandis que certains ont dit de la COVID-19 que c'est un « grand égalisateur », car tout le monde peut être infecté, en réalité, la pandémie a exacerbé et mis en évidence les inégalités préexistantes. Par exemple, aux États-Unis, la population afro-américaine recense le taux de mortalité lié à la COVID-19 le plus élevé au monde, au moins deux fois superieur à celui de la population blanche, d'après le laboratoire de recherche de l'APM. Ceci est la conséquence de différences significatives au niveau de l'accès aux soins, des revenus, de l'emploi et de la sécurité alimentaire et du logement. En plus d'avoir favorisé de meilleures pratiques de santé publique, la pandémie a clairement montré que nous devons davantage nous mobiliser contre les injustices sociales et raciales là où nous vivons. En tant qu'entreprise, nous nous engageons à entreprendre des mesures internes et externes, et vous verrez que nous ne relâcherons pas nos efforts à l'avenir.

3. Il ne faut pas ignorer les alertes.
Cela fait des années que les scientifiques évoquent le danger d'une nouvelle pandémie mondiale, et nous n'avons pas pris cette menace suffisamment au sérieux. Nous avons affronté les épidémies de MERS, H1N1 et SARS, puis nous sommes passés à autre chose.   Il faut le reconnaître, la société n'était pas préparée lorsque le SARS-CoV-2 a frappé et nous avons eu du mal à réagir, surtout lors des premiers mois. Nous savons qu'il y aura d'autres pandémies à l'avenir. Nous savons aussi que d'autres menaces mondiales conséquentes nous attendent, comme la rareté de l’eau et le changement climatique. La pandémie devrait nous enseigner l'importance d'une action collective dès à présent contre ces risques connus, pour éviter des désastres encore plus importants pour l'humanité et la planète.

4. La nécessité est mère de l'invention.
Avant la crise, Ecolab était en pleine transition vers la technologie numérique, mais une fois frappés par la pandémie, nous avons activement recherché davantage de solutions virtuelles et avons accéléré leur mise en œuvre. Nos outils numériques servent à présent à inspecter des systèmes, à effectuer des diagnostics et à les installer à distance, et à mobiliser rapidement des équipes d'experts de sites différents. L'assistance d'experts d'Ecolab qui demandait auparavant une planification jusqu'à six semaines à l'avance, peut désormais être apportée à distance en moins de cinq jours. Ayant appris à utiliser la technologie numérique, nous avons amélioré nos services à nos clients, tout en protégeant la santé de nos employés et en transférant plus efficacement notre savoir-faire à nos équipes sur le terrain. Nous avons découvert que nous sommes capables d'adopter de nouvelles technologies rapidement, et que nous devons continuer sur cette voie.

5. La résilience humaine est incroyable.
Nous avons appris à travailler de chez nous, à prendre des rendez-vous médicaux en ligne, à collaborer lors de visioconférences, à passer des moments virtuels ensemble, y compris à parler à mamie sur Zoom. N'oublions pas ce que nous avons appris sur les façons de s'adapter face à l'adversité, et utilisons-le pour trouver de nouvelles solutions face aux principaux problèmes qui se posent au monde entier. J'ai été témoin de l'incroyable résilience de notre équipe chez Ecolab, mais aussi de nos clients, et de la société en général et je crois sincèrement que ce que nous avons appris de cette terrible expérience de la COVID-19 peut nous aider à créer ensemble un monde meilleur.  

À propose de l'auteur

Christophe Beck

Christophe Beck

Président-directeur général

Articles connexes